naturopathe-endometriose
Esther Molnar

Esther Molnar

Naturopathe à Plombières-les-Bains

Endométriose, de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose touche une femme sur dix dans le monde, et probablement beaucoup plus, car elle est fortement sous-diagnostiquée, en particulier chez les jeunes femmes.

Il s’agit d’un état dans lequel le tissu qui tapisse normalement l’utérus – appelé endomètre – se développe dans d’autres parties du corps où il n’est pas censé se trouver, le plus souvent la cavité abdominale, où il peut atterrir sur la paroi intestinale, les ovaires et les trompes de Fallope.

Le développement de ce tissu est déclenché par les mêmes changements hormonaux qui déclenchent l’arrivée de vos règles chaque mois, ce qui provoque également des saignements. Le sang dans l’abdomen provoque une irritation des nerfs locaux, qui peut être extrêmement douloureuse.

Avec le temps, ce saignement peut également entraîner une inflammation chronique et la formation de tissu cicatriciel, qui, à son tour provoque la formation d’adhérences sur les intestins, la vessie et les organes reproducteurs, ce qui peut entraîner toute une série de symptômes.

Les femmes atteintes d’endométriose sont souvent confrontées à d’horribles crampes menstruelles qui, parfois, ne disparaissent même pas avec les analgésiques. Parmi les autres symptômes courants, citons de longues et abondantes règles (“règles de l’enfer” est un terme que j’entends souvent), des douleurs pelviennes entre les règles, de la constipation et des ballonnements, des relations sexuelles douloureuses, des problèmes urinaires, des lombalgies et une fatigue chronique. Ces symptômes sont le résultat de l’inflammation, de l’irritation et des adhérences.

Dans certains cas, le premier “symptôme” perceptible est la difficulté à concevoir. En fait, jusqu’à 50 % des femmes stériles souffrent d’endométriose.

Personne ne sait exactement pourquoi l’endométriose se produit. Mais l’une des causes peut être une altération de la réponse immunitaire, aggravée par l’exposition à des toxines environnementales. Malheureusement, l’endométriose peut progresser et s’aggraver avec le temps si elle n’est pas traitée.

En tant que naturopathe, mon approche consiste à m’attaquer aux causes profondes de la maladie. Dans ce cas, il s’agit de calmer l’inflammation, de favoriser la désintoxication naturelle et d’amener les hormones à un équilibre sain afin d’éviter un déclenchement excessif de la croissance du tissu endométrial, comme c’est le cas avec la dominance des œstrogènes. Le soulagement naturel de la douleur est également important pour éviter l’utilisation régulière de médicaments potentiellement nocifs.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Lire plus d'articles

ESSAYEZ LA TÉLÉCONSULTATION

15 euros offerts sur votre première consultation à distance avec le code

15VISIO