herbes
Esther Molnar

Esther Molnar

Naturopathe à Plombières-les-Bains

Les herbes antivirales pour lutter contre les infections

Saviez-vous qu’il existe plus de 400 virus différents qui peuvent causer des infections, notamment le rhume, la grippe, l’hépatite, la mononucléose et le VIH ? Aujourd’hui, pas mal de personnes choisissent de se faire vacciner chaque année contre la grippe, mais ce vaccin n’est efficace qu’à 80 % en raison des souches mutantes du virus de la grippe. De plus, ces vaccins éduquent le système immunitaire de manière inappropriée et non naturelle, et contiennent souvent des produits chimiques et des conservateurs dangereux.
Un virus est un petit agent infectieux qui ne peut se reproduire qu’à l’intérieur des cellules vivantes d’autres organismes. Les virus peuvent infecter tous les types de formes de vie : humains, animaux, plantes et micro-organismes, y compris les bactéries. On les trouve dans presque tous les écosystèmes de la Terre, et ils constituent le type d’entité biologique le plus abondant.

Les virus ont été décrits comme des « organismes à la lisière de la vie » parce qu’ils transportent du matériel génétique, se reproduisent et évoluent par sélection naturelle, mais ils sont dépourvus de la structure cellulaire, qui est généralement nécessaire pour être considérés comme vivants.

Un virus se propage de nombreuses façons. Chez les animaux, un virus est transporté par des insectes suceurs de sang. Certains virus, comme la grippe, se propagent par la toux et les éternuements.

Les virus comme la gastro-entérite virale (diarrhée infectieuse) sont transmis par la voie fécale-orale (qui résulte d’une mauvaise hygiène) et se transmettent d’une personne à l’autre par contact ou entrent dans le corps par les aliments et l’eau. Le VIH est l’un des nombreux virus qui se transmettent par contact sexuel et par exposition à du sang infecté.

Ce qui fait peur quand on contracte un virus, c’est que les antibiotiques ne fonctionnent pas. Les vaccins sont également imprévisibles, et les virus, y compris ceux qui causent le sida et l’hépatite virale, échappent à ces réponses immunitaires induites par les vaccins et provoquent des infections chroniques.

C’est quoi, une herbe antivirale ?

Les plantes antivirales inhibent le développement des virus. Un grand nombre des meilleures herbes antivirales renforcent le système immunitaire, ce qui permet à l’organisme d’attaquer les agents pathogènes viraux. Cela peut être encore mieux que d’attaquer des agents pathogènes spécifiques, ce que les médicaments antiviraux sont conçus pour faire, car les agents pathogènes mutent avec le temps et deviennent moins sensibles aux traitements.

Non seulement les plantes antivirales combattent les infections virales, renforcent le système immunitaire et agissent comme des remèdes naturels contre la grippe, mais elles présentent également un certain nombre d’autres avantages pour la santé, comme un soutien cardiovasculaire, digestif et anti-inflammatoire.

Quels sont les herbes antivirales les plus efficaces ?
1. Échinacée

L’échinacée est devenue l’une des herbes les plus vendues de tous les temps. En effet, l’utilisation régulière de l’échinacée est bénéfique pour le soutien immunitaire et la santé en général. Il existe de nombreuses preuves suggérant que les substances phytochimiques contenues dans l’échinacée ont la capacité de réduire les infections virales et les tumeurs.

L’échinacée est l’un des antiviraux naturels les plus puissants contre les virus humains. Elle contient un composé appelé échinacéine qui empêche les bactéries et les virus de pénétrer dans les cellules saines. Cela réduit considérablement les risques de contracter tout type d’infection en consommant de l’échinacée.

Parmi les autres avantages de l’échinacée, citons sa capacité à soulager la douleur, à réduire l’inflammation, à améliorer les problèmes de peau, à traiter les problèmes respiratoires supérieurs et à améliorer la santé mentale.

2. Calendula

Les pétales de la plante de calendula, parfois appelée souci en pot, sont utilisés à des fins médicinales depuis le 12e siècle.

Cette herbe antivirale contient de grandes quantités de flavonoïdes, qui sont des antioxydants végétaux qui protègent les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres ; elle combat également les virus, les inflammations et les bactéries.

Les pétales séchés de la plante sont utilisés dans des teintures, des pommades et des lavages pour traiter les infections, les brûlures, les blessures et les coupures.

Selon le centre médical de l’université du Maryland, des gouttes pour les oreilles contenant du calendula sont parfois utilisées pour traiter les infections des oreilles chez les enfants, et des études scientifiques n’ont révélé aucun effet secondaire.

3. Ail

Des expériences ont montré que l’ail – ou des composés chimiques spécifiques présents dans l’ail – est très efficace pour tuer d’innombrables micro-organismes responsables de certaines des infections les plus courantes et les plus rares, notamment la tuberculose, la pneumonie, le muguet et l’herpès.

Non seulement c’est l’une des meilleures herbes antivirales contre l’herpès, mais ses propriétés aident également à traiter les infections oculaires et il agit comme un remède naturel contre les infections de l’oreille.

Parmi les autres avantages de l’ail cru, citons sa capacité à réduire le risque de cancer, à contrôler l’hypertension, à stimuler la santé cardiovasculaire et à lutter contre la chute des cheveux.

Pour faire une infusion d’huile d’ail à la maison, écrasez les gousses d’ail et ajoutez-les à une huile de support (comme l’huile d’olive). Laissez reposer le mélange pendant environ cinq heures, puis filtrez les morceaux d’ail et conservez l’huile dans un bocal avec un couvercle. Cette infusion peut également être utilisée comme une solution antivirale pour les boutons de fièvre.

Vous pouvez également avaler une gousse d’ail crue ; il vous faudra peut-être la couper en deux si elle est trop grosse. Croquez une fois pour libérer l’allicine, puis avalez avec de l’eau comme un comprimé.

4. Racine d’astragale

La racine d’astragale, une autre plante antivirale puissante, est utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles, et sa principale utilité est de renforcer le système immunitaire de l’organisme. Des études scientifiques ont montré que l’astragale possède des propriétés antivirales et stimule le système immunitaire, ce qui laisse penser qu’elle pourrait aider à soigner le rhume ou la grippe.

C’est l’une des herbes antivirales les plus efficaces contre le HSV. Une étude de 2004 a évalué les effets de l’astragale sur le virus de l’herpès simplex de type 1 et a constaté que la plante a une efficacité inhibitrice évidente.

Non seulement elle agit comme traitement naturel des infections virales, mais l’astragale a également des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires, et elle est utilisée sur la peau pour le soin des plaies. C’est aussi l’une des herbes adaptogènes pour abaisser le taux de cortisol.

5. Griffe de chat

L’écorce et la racine de la griffe de chat sont utilisées par les Sud-Américains depuis des siècles pour traiter des problèmes de santé tels que les fièvres, les ulcères d’estomac, les troubles digestifs et la dysenterie. La griffe de chat est utilisée comme un remède naturel contre l’arthrite et peut également traiter les symptômes des ulcères.

La griffe de chat a des propriétés antivirales et peut aider à se débarrasser de l’herpès. Les premières études portent également sur ses effets sur le VIH.

Cette herbe puissante est également anti-inflammatoire, antibactérienne et antifongique. Elle est utilisée pour traiter les problèmes digestifs tels que les ulcères, le syndrome du côlon irritable, les colites et le syndrome des fuites intestinales.

La meilleure façon de consommer régulièrement la griffe de chat est de faire une tisane avec une cuillère à soupe de cette herbe dans un verre d’eau.

6. Racine de réglisse

La racine de réglisse est en train de devenir un acteur majeur dans la recherche de traitement et de prévention de maladies comme l’hépatite C, le VIH et la grippe.

Le Chinese Journal of Virology a publié une revue qui confirme l’activité antivirale de la racine de réglisse en raison de sa teneur en triterpénoïdes. Une autre publication de 2010 souligne les effets antioxydants, antiradicalaires et immunostimulants de la réglisse.

Parmi les autres bienfaits de la racine de réglisse, citons

  • Remède contre le mal de gorge pour un soulagement rapide
  • Remède naturel contre la toux
  • Protection contre les signes et symptômes de fuites intestinales
  • Réduit la fatigue des surrénales
  • Soulage la douleur
7. Feuille d’olivier

La feuille d’olivier a des propriétés antivirales, ce qui lui donne la capacité de traiter le rhume et les virus dangereux, notamment les symptômes du candida, la méningite, la pneumonie, le syndrome de fatigue chronique, l’hépatite B, le paludisme, la gonorrhée et la tuberculose ; elle traite également les infections des dents, des oreilles et des voies urinaires et constitue un traitement naturel contre le zona.

Les recherches montrent que les extraits de feuilles d’olivier luttent efficacement contre un certain nombre de microbes pathogènes, dont certains virus qui provoquent la grippe et d’autres infections respiratoires. Les puissants composés présents dans les feuilles d’olivier détruisent les organismes envahisseurs et ne permettent pas aux virus de se répliquer et de provoquer une infection.

En fait, la feuille d’olivier est tellement bénéfique pour notre santé que le traitement aux extraits de feuilles d’olivier a permis d’inverser de nombreux symptômes associés à l’infection par le VIH-1, selon une étude réalisée à la faculté de médecine de l’université de New York.

8. L’origan

L’origan est un puissant agent antiviral. L’origan de qualité médicale est distillé pour en extraire l’huile essentielle et préserver ses composés curatifs. En fait, il faut plus de 1 000 livres d’origan sauvage pour produire seulement une livre d’huile d’origan !

Les bienfaits de l’huile d’origan s’avèrent supérieurs à ceux de certains antibiotiques, sans les effets secondaires néfastes. En effet, l’origan contient deux puissants composés, le carvacrol et le thymol, qui ont de puissantes propriétés antibactériennes et antifongiques.

C’est le carvacrol qui inverse les infections virales, ainsi que les allergies, les tumeurs, les parasites et les inflammations à l’origine de maladies.

Comment les utiliser ?
Tisane

Les thés sont un excellent moyen de profiter chaque jour des bienfaits antiviraux des herbes. Faites tremper une cuillère à soupe d’herbes dans de l’eau chaude pendant 5 à 10 minutes. L’échinacée, par exemple, est une tisane populaire vendue dans la plupart des magasins d’alimentation, donc le travail est déjà fait pour vous.

Infusion aux herbes

Les infusions sont plus fortes que les thés car elles nécessitent une plus grande quantité d’herbes. Pour préparer votre propre infusion, trempez une tasse d’herbes antivirales dans de l’eau pendant environ 7 heures.

Conservez l’infusion dans un bocal hermétique et buvez-la froide ou chaude. Comme les infusions sont fortes, ne buvez pas plus d’une tasse par jour.

Huiles infusées aux herbes

On parle d’huile infusée lorsque l’on fait chauffer l’herbe dans une huile de support pendant plusieurs heures. Vous pouvez utiliser le four pour chauffer le mélange, ou essayer de le laisser dans un endroit chaud et ensoleillé pendant 12 heures. Utilisez environ 1/2 tasse d’herbes antivirales (vous pouvez utiliser une seule herbe ou un mélange), et ajoutez-la à 1 tasse d’huile de noix de coco ou de jojoba.

Si vous faites chauffer le mélange au four, il doit rester dans un plat allant au four pendant 3 heures à 200 degrés. Si vous décidez de ne pas utiliser le four, mettez le mélange dans un bocal hermétique et laissez-le reposer dans un endroit ensoleillé pendant environ 12 heures.

Une fois les herbes infusées dans l’huile, égouttez les feuilles et conservez l’huile dans un bocal. Vous pouvez utiliser l’huile en pommade pour soulager la douleur et vous débarrasser des infections.

Huiles essentielles

Beaucoup de ces herbes sont vendues sous forme d’huiles essentielles ; assurez-vous d’acheter des huiles essentielles pures et biologiques auprès d’une société de confiance.

Pour utiliser les bienfaits des huiles essentielles comme leurs propriétés antivirales, diffusez 3 à 5 gouttes dans votre maison, ajoutez 2 à 3 gouttes à l’eau chaude du bain ou mélangez 1 à 2 gouttes avec une huile de support et appliquez le mélange directement sur la peau.

Le massage des huiles essentielles dans les pieds, l’abdomen et la poitrine est utile pour combattre la fièvre ou les symptômes de la grippe.

Effets secondaires

Si vous utilisez des infusions ou des huiles essentielles, n’oubliez pas que ces produits sont extrêmement puissants et ne doivent pas être pris pendant une longue période. Si vous utilisez ces remèdes naturels pour leurs propriétés antivirales, ne les consommez pas pendant plus de deux semaines. Il est important de vous accorder une pause entre les longues doses.

Si vous êtes enceinte, faites attention à ne pas utiliser d’huiles essentielles et consultez votre médecin avant de le faire.

Certaines de ces herbes antivirales interagissent avec les médicaments, alors renseignez-vous sur une herbe avant de commencer à consommer son extrait ou son huile essentielle.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Lire plus d'articles

ESSAYEZ LA TÉLÉCONSULTATION

15 euros offerts sur votre première consultation à distance avec le code

15VISIO