My Post-5
Esther Molnar

Esther Molnar

Naturopathe à Plombières-les-Bains

Soigner la constipation avec des herbes médicinales

Les plantes médicinales laxatives favorisent l’évacuation des intestins. Il est important de ne pas abuser de ces plantes médicinales car une dépendance peut s’ensuivre. Il est recommandé de rééduquer l’intestin et de favoriser de saines habitudes intestinales, ainsi que d’améliorer l’alimentation et le mode de vie. Un apport en eau suffisant est essentiel.

Le terme « laxatif » vient du latin laxus, qui signifie « lâche », et est utilisé dans ce contexte comme une forme de médecine depuis la fin du 14e siècle. Les laxatifs constituent une classe traditionnelle de plantes qui ont également été appelées purgatifs à une époque plus récente. Les glycosides d’anthroquinone sont l’un des principaux composants actifs présents dans cette classe. Ces molécules ont une action laxative directe, bien que le mucilage des émollients ne sont pas à négliger à cet égard, surtout lorsque l’on souhaite avoir des selles plus molles.

Indications
  • Constipation
  • Désintoxication
  • Assouplissement des selles pour faciliter le passage.
Contre-indications
  • Spécifiques aux différentes plantes médicinales de la classe
  • La prudence est de mise chez les patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin.
Application
  • Une utilisation à court terme est conseillée.
Médicaments à base de plantes
  • Aloe vera (aloe)
  • Berberis vulgaris (épine-vinette)
  • Fumaria officinalis (fumeterre)
  • Glycyrrhiza glabra (réglisse)
  • Handroanthus impetiginosus (pau d’arco)
  • Juglans nigra (noyer noir)
  • Leptandra virginica (véronique de Virginie)
  • Rhamnus purshiana (cascara)
  • Rheum palmatum (rhubarbe de Turquie)
  • Rumex crispus (quai jaune)
  • Senna alexandrina (senna)
  • Taraxacum officinale radix (racine de pissenlit).
Laxatifs contenant de l’anthraquinone
  • Aloe vera (aloe)
  • Handroanthus impetiginosus (pau d’arco)
  • Juglans cinerea (noyer cendré)
  • Rhamnus purshiana (cascara)
  • Rheum palmatum (rhubarbe de Turquie)
  • Rumex crispus (quai jaune)
  • Senna alexandrina (senna).

Source : Hechtman, L. (2019). Clinical naturopathic medicine. Chatswood, NSW: Elsevier.

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Lire plus d'articles

ESSAYEZ LA TÉLÉCONSULTATION

15 euros offerts sur votre première consultation à distance avec le code

15VISIO